+32 476 866 498 hello@pictobello.com

Pour la 4ème année, l’International Sketchnote Camp est organisé par et pour les passionnés de sketchnoting, facilitation visuelle, graphic record et autres outils de la pensée visuelle. Cette année, Sketchnote Belgium a pris en main l’organisation, de main de maître. Dans cet article, découvrez les coulisses et la vidéo de cet événement qui a connu un succès international : 190 participants, 20 pays représentés et 30 workshops animés par les meilleurs sketchnoteurs du moment.

 

 

L’International Sketchnote Camp 2021

Après l’Allemagne, le Portugal et la France, c’était au tour de la Belgique d’organiser cet événement qui rassemble les passionnés de la pensée visuelle. Généralement organisé en présentiel, les conditions sanitaires ont donné du fil à retordre cette année. Mais l’équipe bénévole de Sketchnote Belgium a pu, de manière « agile », faire face à la situation en offrant un événement virtuel interactif et innovant.

Le thème de cette année « SKETCHANGE : Sketchnote for change, sketchnote for impact » ou comment le sketchnoting peut être un levier pour changer le monde.

Au programme : pas moins de 30 workshops sur des thèmes variés, en anglais et en français. Parmi les titres :

  • Comment une sketchnote a changé ma vie
  • Comment le sketchnoting peut attirer l’attention sur le climat
  • Les sketchnotes vont changer (et sauver) le monde
  • Réenchanter sa vie professionnelle avec les sketchnotes
  • Convaincre son audience avec le dessin
  • Comment les entreprises peuvent tirer profit des sketchnotes
  • Les mythes et la magie du graphic record
  • Initiation au journal créatif
  • Initiation au lettering
  • Développer son état d’esprit de sketchnoteur

 Le site de l’ISC 2021 : https://isc20be.home.blog/

 

Des speakers de référence

Vous ne les connaissez peut-être pas tous, mais les speakers de l’ISC2021be figurent parmi les plus actifs dans le monde de la pensée visuelle :

Ania Staskiewicz, Anne-Cécile Calléjon, Annelies Vandersickel, Axelle Vanquaillie, Béatrice Lhuillier, Benoit Degrange, Charles-Louis de Maere, Christophe Vanderroost, Denis Dorbolo (oui, c’est moi : j’animais un atelier sur « l’utilisation de Procreate pour le sketchnoting« ), Diana Meier-Soriat, Eva-Lotta Lamm, Heather Martinez, Katharina Theis-Bröhl, Kelvy Bird, Le Gall Magalie, Luc de Brabandere, Manuella Chainot-Bataille, Marianne Rady, Mathias Weitbrecht, Mauro Toselli, Mike Rohde, Philippe Brasseur, Quentin de Bournonville, Romain Couturier, Sabrina Bailliez, Sara Joban, Tanja Wehr, Virginie Graux, Y-Lan Nguyen-The.

Nous avons même pu profiter de la présence de plusieurs sponsors comme « Neuland« , « Visuality » et « e2.law« .

 

L’expérience de l’intérieur – making of

Du présentiel au virtuel

Initialement, l’événement devait avoir lieu sur le site exceptionnel de « La Cambre » à Bruxelles. Un lieu magique qui aurait ravi tous les invités. Mais le confinement a eu raison de l’édition 2020, annulée pour l’occasion. L’équipe de « Sketchnote Belgium » n’a pourtant pas baissé les bras. C’est à cette époque que j’ai d’ailleurs rejoint l’équipe, une décision que je me félicite d’avoir prise.

Après avoir rêvé d’un événement hybride, nous avons finalement opté pour le « tout virtuel ». Mais il nous fallait plus qu’une simple succession de workshops. Car l’ISC, c’est d’abord des rencontres, du networking, du partage sans limite. Comment faire ?

Choisir son workshop

Nous avions tellement de speakers qu’il nous a fallu prévoir 5 workshops en parallèle lors de chaque sessions ! En outre, nous voulions éviter que les participants doivent choisir leur workshop à l’avance. On voulait de l’instantané.

On a donc choisi Zoom comme plateforme. Une seule session principale, pour toutes les sessions plénières (qui rassemblaient les 190 inscrits) et des breakout rooms pour participer aux workshops. L’agenda comportait 5 salles : Noir, Jaune, Rouge, Bleu et Blanc. Au démarrage des workshops, chacun pouvait choisir, à chaque moment, la salle qu’il voulait rejoindre. Aussi simple que ça… Et cerise sur le gâteau, on pouvait librement changer de salle à sa guise, si l’atelier ne convenait pas.

Je dois dire que j’ai été impressionné par la puissance de Zoom dans ces circonstances. Le fait de pouvoir laisser le choix de sa breakout room à 190 personnes, qui se répartissaient selon leurs envies, a été la pierre angulaire de notre dispositif. Le programme était tellement complet, que c’était un choix cornélien de choisir… Cette flexibilité a largement contribué au succès de l’événement !

Des sessions de networking

Le deuxième enjeu, après les répartitions en salles de workshops, était de reproduire l’ambiance conviviale et chaleureuse de networking qui fait la réputation de cette rencontre, généralement organisée en présentiel. Nous avons donc mis en oeuvre 3 solutions interactives :

  1. D’abord, à chaque pause, nous avons ouvert une vingtaine de breakout room dans Zoom. Du coup, les gens se disaient « Tiens, on se retrouverait bien dans la salle 17 pour parler ensemble« . Et hop, ils rejoignaient la salle pour une petite papote à deux ou plus.
  2. Ensuite, le 1er soir, Visuality nous a configuré un espace virtuel sur Gather Town. Le principe est simple : Chacun est représenté par un avatar pour se déplacer dans la zone de networking virtuel. Dès qu’il s’approche d’un autre avatar, sa vidéo et celle de l’autre personne s’activent avec le son, et une discussion personnelle peut démarrer. On peut alors faire connaissance, au gré des rencontres, avec tous les participants, en déplaçant son avatar. Géant !
  3. Dernier outil en ligne pour le samedi soir : AirMeet. Cette fois, il s’agissait d’un outil de speed dating. La plateforme met en connexion deux personnes présentes, au hasard. On accepte (ou on refuse) et peut alors démarrer un discussion pendant 4 minutes, au terme desquelles on passe à la personne suivante. Magique ! J’ai pu faire des rencontres que je n’aurais pas nécessairement initiées moi-même.

Partage sur un mur interactif avec Padlet

Dernier dispositif qui nous a permis de transcender les obstacles du virtuel pour en faire un atout : Padlet. Pendant tout l’événement, les participants pouvaient partager les sketchnotes qu’ils dessinaient en direct sur un mur virtuel géant. Les réalisations postées étaient réparties par workshops, de sorte qu’on a pu découvrir des dizaines de résumés visuels de chaque atelier. Un grand moment d’inspiration qui n’avait jamais été envisagé en présentiel.

 

Sketchnote Beligum était sur place

Dernier point clé du dispositif : toute l’équipe s’est retrouvée sur place, à la Cambre, pour gérer ensemble l’événement. On s’est disposé en cercle, avec nos ordinateurs et une très bonne connexion internet. Tout le monde pouvait se voir, communiquer, se soutenir… et bien sûr, rigoler !

C’est Sven, de Visuality, qui a mené l’animation en direct pour créer une atmosphère qui a largement contribué à l’énergie positive du workcamp.

Les coulisses de l'International Sketchnote Camp 2021

Collaboration parfaite au sein de l’équipe de « Sketchnote Belgium »

Il y avait longtemps que je n’avais plus participé à un projet qui m’a donné tant d’énergie et d’enthousiasme. Oui, on a travaillé dur. Oui, on a stressé. Mais quelle collaboration, quelle bienveillance, quelle solidarité. Je souhaite à tout le monde de vivre un jour une telle expérience de cohésion dans un projet ambitieux (et un peu fou). Je peux dire que j’ai vécu une expérience de « Flux » : être là où je dois être pour bosser en m’éclatant dans une énergie positive et vertueuse.

Un grand merci à Ariane Riveros, Valentine Anciaux, Christophe Vanderoost, Claudio Nichele et Quentin de Bournonville pour ce grand moment que je ne suis pas prêt d’oublier !

Et devinez quoi :

Quand une équipe est soudée, enthousiaste et bien bienveillante, quand elle se sent alignée, dans un projet porteur qui donne du sent, TOUT se déroule à merveille, TOUT se passe dans une fluidité totale.

 

Prochaine édition ISC2022

La prochaine édition aura lieu en Pologne. Oui, on change de pays chaque année. Notre dernier objectif a été atteint : sélectionner le prochain candidat pendant l’ISC pour assurer la continuité.

Intéressé d’en savoir plus ? Inscrivez-vous à ma newsletter, je vous tiendrai au courant. En tout cas, moi, j’irai…

Envie de découvrir la Facilitation Visuelle et le Sketchnoting ?

Oui, vous pouvez créer un effet WOAW et communiquer avec IMPACT dans votre activité professionnelle grâce au dessin (même si vous ne savez pas dessiner) ! Suivez les activités de Pictobello : Webinaire découverte, formation en ligne, agenda des formations et newsletter... 

Envoyez-moi un message

2 + 9 =

Pour m'éviter des mails indésirables, merci de résoudre le petit calcul ci-dessus...

Le message ne sera envoyé que lorsque vous verrez une confirmation à la place du formulaire... 

Je vous remercie pour votre intérêt ! 

Denis

Contact

E-mail

hello@pictobello.com

Adresse

rue Fleurie, 24
1300 Wavre

Téléphone

+32 476 866 498